Πέμπτη, 18 Δεκεμβρίου 2014

Les origines de Noël

Noël est généralement associé à une fête familiale, aux cadeaux sous le sapin, à la bûche glacée ou encore aux rues illuminées. Mais pourquoi Noël a lieu le 25 décembre, qu'est-ce que l'Avent ? D'où vient le père Noël ? Quelles sont les origines de la crèche, de l'arbre de Noël ou encore de la couronne de l'Avent ? Retour sur l'origine de Noël et de toutes ses festivités.



Noël : une fête aux origines païennes

les saturnales était dédiées au dieu romain saturne
Les Saturnales était dédiées au dieu romain Saturne© pefrafra - Fotolia

La date à laquelle nous fêtonsNoël est avant tout un héritage de la Rome Antique. Bien avant la naissance deJésus de Nazareth, la fin de l'année solaire (le solstice d'hiver) est une période charnière, pendant laquelle ont lieu de nombreuses célébrations vouées au culte du dieu des semailles et de la fertilité, Saturne. Les Saturnales se déroulent du 17 au 24 décembre : pendant sept jours, famille et amis se rassemblent dans un décor de végétation et de guirlandes et s'offrent des figurines de pain ou de terre cuite. On ne revêt plus la toge, mais la tunique, vêtement des pauvres et des esclaves et on peut même coiffer le pileus libertatis, "bonnet de liberté", coiffure des esclaves affranchis. Lorsque Jules César réforme le calendrier lunaire alors en vigueur, pour adopter le calendrier solaire, (dit "calendrier julien" et servant de base à notre calendrier actuel), le solstice est improprement fixé au 25 décembre (il a en réalité lieu le 21 décembre). Une erreur qui va perdurer et donner sa date à la Fête de la nativité...

La date de naissance du Christ


une gravure représentant la nativité
Une gravure représentant la nativité © Tony Baggett - Fotolia
Il n'y a aucune certitude quant au jour exact de la naissance de Jésus. La date du 25 décembre n'a été arrêtée qu'en 354, par le Pape Libère. A cette époque, l'Eglise chrétienne instaure un calendrier des fêtes afin de supplanter les rites romains (Saturnales), germaniques (Culte des morts) et celtes (Solstice d'hiver). Le christianisme voyant Jésus comme la "lumière du monde", son association au solstice d'hiver, à la résurrection du soleil, apparaît parfaitement naturelle. Noël est donc à la fois synonyme de lumière et de naissance du Christ. Il subsiste d'ailleurs un débat sur l'étymologie même de ce mot. Provient-il du celte, par la contraction de noio (nouveau) et de hel (soleil), ou du latin natalis (la natalité) ?


Δεν υπάρχουν σχόλια: